Le prêt hypothécaire, une solution ?

Le prêt hypothécaire revient à contracter un crédit avec pour garanti un ou plusieurs biens dont l’emprunteur est propriétaire.

La banque ou l’organisme de crédits pourra, en cas de non remboursement de la somme emprunter, saisir puis revendre le bien immobilier mis en hypothèque afin de rembourser le prêt initialement engagé par le propriétaire.

Le crédit ou prêt hypothécaire est la plupart du temps la meilleure solution dans deux situations :

Les avantages du prêt hypothécaire sont nombreux :

Le montant du prêt hypothécaire se calcule sur une base de 70 à 80% de la valeur du bien. C’est le « ratio hypothécaire » L’estimation du bien se fait par un expert immobilier ou une étude notarial mandaté par l’organisme de crédit, à la charge de l’emprunteur.

De plus, l’organisme de crédit va prendre en compte la « marge hypothécaire ». C’est-à-dire qu’il fixera la somme maximale qu’il pourra prêter en fonction du montant du bien, du solde des prêts restant à rembourser sur ce bien et du ratio hypothécaire.

Même si chaque banque et organisme de crédit a son calcul propre pour la marge hypothécaire, une formule générale est à retenir :

Marge hypothécaire = (Montant estimé du bien x Ratio hypothécaire) - Solde des prêts en cours sur ce bien

L’emprunteur a tout intérêt à calculer la marge hypothécaire de TOUS ces biens afin de savoir sur quel bien faire porter l'hypothèque. Ainsi, le bien retenu sera celui qui permettra une marge hypothécaire au moins égale au montant du prêt hypothécaire souhaité par le client.

Le taux appliqué à un prêt hypothécaire peut être FIXE ou VARIABLE.

Pour les crédits de longue durée l’organisme de prêt vous proposera surement un taux fixe qui est un peu plus élevé qu’un taux variable mais ne varie pas en fonction de l’évolution du marché.

En conclusion, vos devenez votre propre créditeur parce qu’on part du principe ou c’est votre bien immobilier qui devient votre source d’emprunt.

Le prêt hypothécaire vous permet de sortir du surendettement sans vous appauvrir et vous donne la possibilité d’étoffer votre patrimoine immobilier même si les banque ne vous suivent plus.

La banque ou l’organisme de crédits pourra, en cas de non remboursement de la somme emprunter, saisir puis revendre le bien immobilier mis en hypothèque afin de rembourser le prêt initialement engagé par le propriétaire.

Le crédit ou prêt hypothécaire est la plupart du temps la meilleure solution dans deux situations :

Les avantages du prêt hypothécaire sont nombreux :

Le montant du prêt hypothécaire se calcule sur une base de 70 à 80% de la valeur du bien. C’est le « ratio hypothécaire » L’estimation du bien se fait par un expert immobilier ou une étude notarial mandaté par l’organisme de crédit, à la charge de l’emprunteur.

De plus, l’organisme de crédit va prendre en compte la « marge hypothécaire ». C’est-à-dire qu’il fixera la somme maximale qu’il pourra prêter en fonction du montant du bien, du solde des prêts restant à rembourser sur ce bien et du ratio hypothécaire.

Même si chaque banque et organisme de crédit a son calcul propre pour la marge hypothécaire, une formule générale est à retenir :

Marge hypothécaire = (Montant estimé du bien x Ratio hypothécaire) - Solde des prêts en cours sur ce bien

L’emprunteur a tout intérêt à calculer la marge hypothécaire de TOUS ces biens afin de savoir sur quel bien faire porter l'hypothèque. Ainsi, le bien retenu sera celui qui permettra une marge hypothécaire au moins égale au montant du prêt hypothécaire souhaité par le client.

Le taux appliqué à un prêt hypothécaire peut être FIXE ou VARIABLE.

Pour les crédits de longue durée l’organisme de prêt vous proposera surement un taux fixe qui est un peu plus élevé qu’un taux variable mais ne varie pas en fonction de l’évolution du marché.

En conclusion, vos devenez votre propre créditeur parce qu’on part du principe ou c’est votre bien immobilier qui devient votre source d’emprunt.

Le prêt hypothécaire vous permet de sortir du surendettement sans vous appauvrir et vous donne la possibilité d’étoffer votre patrimoine immobilier même si les banque ne vous suivent plus.